«

»

Test / Review : Fireball 2017 article

FIREBALL

J’ai eu eu la chance de tester pendant quelques sessions la nouvelle connexion aile/rider développé par Cabrinha, alias FIREBALL.

Le concept:

Le système a déjà fait beaucoup parlé et il était temps de le tester. Il s’agit donc de remplacer le traditionnel chicken loop (+ tshotsh) et le classique crochet de harnais, héritage de la planche à voile. L’idée de Cabrinha est de développer un système pensé à 100% pour le kite, principalement dans une utilisation freeride/vague.

La nouvelle interface se présente donc en 2 parties, une boucle de harnais plus trapu et orienté crochet vers le haut et de l’autre une boule, le but étant d’avoir une rotule fixée au plus près du rider.

fierball 03Cabrinha-FIREBALL-2017 07

À terre :

La boucle est bien finie et fournie avec un pad plus petit que les harnais habituels. C’est super compact et assez lourd (acier bien épais) et ça semble indestructible. La boucle s’adapte parfaitement sur les harnais.

Testé avec différents harnais avec 1 ou 2 sangles de fixation, aucun problème de ce côté-là. Il faudra seulement prendre le temps de défaire votre boucle standard pour mettre la nouvelle, soit 1-2 min. Attaché à la barre se trouve une petite pièce en plastique qui sert à verrouiller le fireball une fois en place.

La barre reste une barre Cabrinha, très bien fini avec tout ce qu’il faut. On garde le gainage du bordé choqué et les différentes options de barre Cab (pour le test, barre non réglable + trim cleat). La finition est bonne. La boule est en plastique dur, connecté à un petit bout gainé qui est relié au système de largage. Le système de largage fonctionne très bien et se remet facilement à terre comme à l’eau. La sécu s’accroche sur le côté et se fait sur un avant. La sécu passe dans le gainage du BC.

Cabrinha-FIREBALL-2017 04

Cabrinha-FIREBALL-2017 02Cabrinha-FIREBALL-2017 01

À l’eau :

Soyons clair, si Cabrinha révolutionne le système en tant que tel, il ne révolutionnera pas votre navigation sur l’eau. Mais… il la rendra plus agréable. Il n’y a pas un choque « Fireball » mais plutôt des petits détails qui font qu’on apprécie beaucoup le système et qu’il est effectivement pensé pour le kite et donc forcément plus adapté que le chickenloop/harnais windsurf.

Déjà la connexion se fait très simplement et se lock instantanément. Pas besoin de mettre ce fichu thsotsh qui réserve parfois bien des surprises. Une fois la boule mise dans le harnais, la petite pièce en plastique se clip directement en touchant à peine le système. Plus de jeu dans la fixation, plus de risque de déhooker sans le vouloir, on est attaché ! Pour se détacher, il suffit de tirer sur une petite languette et on enlève la boule facilement et rapidement. On se sent parfaitement en sécu.

Deuxième point, effectivement la boucle est plus petite que d’habitude, et donc elle remonte moins vers le haut quand l’aile est au zénith. Pas la sensation désagréable du harnais qui remonte et qui arrache le bide. On le sent aussi notamment en nage tracté en faisant des loops (pour récupérer son surf par exemple).

En navigation sur du plat, sans trop sauter, ça ne change pas le feeling du tout. Ca commence à devenir intéressant quand on surfe et ou qu’on change bcp de position, heelside/toeside voir blind. C’est là qu’on se rend compte que le harnais ne bouge plus du tout et ne vient pas tourner autour de vous pour se mettre dans l’axe de l’aile. Quelque soit votre position, le harnais reste en place et bouge très peu. En surf onshore quand on surfe en toeside avec l’aile qui pousse vers la plage, on le sent vraiment. Soyons clair ca ne vous rendra pas aussi fort que Keahi ou Airton mais il y a un gain de confort.

Et le freestyle me direz-vous ?!! Et bien clairement le système n’est pas vendu pour les pros du WKL et avec la petite pièce qui bloque la fireball, il est bien difficile de se déhooker qu’on le veuille ou non. Il est aussi difficile de se réhooker. Non pas parce qu’il est dur de remettre la boule en place, non, au contraire, ça c’est plutôt simple. Le problème vient de la pièce en plastique qui souvent se remet en place pendant le trick et empêche de se réhooker rapidement.
Mais si on monte la barre d’une certaine facon, il est possible de bloquer la pièce en plastique vers le bas et de laisser la possibilité de se déhooker tout le temps. Un peu comme quand on enlève le tshotsh. Et du coup, oui on peut déhooker sans problème à chaque bord. Il faut prendre le coup de remettre la boule, c’est un peu plus précis que de remettre un chicken mais en lachant une main c’est finalement assez simple.

Capture d’écran 2017-02-04 à 23.00.36

Capture d’écran 2017-02-04 à 22.58.23

Capture d’écran 2017-02-04 à 17.45.39

Capture d’écran 2017-02-04 à 23.01.14

Conclusion:

Votre ride ne sera pas chamboulé par le système Fireball, mais après plusieurs sessions on s’attache très vite à ce système bien pensé qui donne un confort et une sécurité indéniable par rapport au système classique qui est né d’une évolution du système windsurf et pas d’une conception pur kite comme le Fireball. Le gain est intéressant et réel et en gros c’est mieux, donc on apprécie!

Merci à Cabrinha France pour le prêt du matos (boucle+barre)